Archive | La Ligne rouge RSS feed for this section

La Ligne rouge

15 Avr

Un soldat qui s'effondre par désespoir

La Ligne rouge, véritable chef d’oeuvre de Terrence Malick n’est pas un film de guerre comme les autres. C’est un film de guerre, certes, mais c’est un film dont la dimension poétique et mystique transcende le genre pour en créer une véritable réflexion sur la vie, la mort et la guerre.

Le film nous plonge dans la seconde guerre mondiale, et plus précisément, les conflits qui opposèrent les Américains aux Japonais, en 1942, dans une petite île du Pacifique. Comme à son habitude, Terrence Malick laisse parler sa mélancolie et ses méditations philosophiques en ne craignant pas de tourner des plans longs et silencieux et de quitter l’intrigue principale en filmant les beautés de la nature.

Le résultat en est un contraste poignant entre la beauté et la grandeur de la nature et les cruautés et violences de la guerre. Ainsi, la Ligne rouge nous laisse la même impression que lorsque l’on admire une vue impressionnante depuis la montagne  ou que l’on admire un coucher de soleil en se sentant tout petit devant l’étendue de l’univers.

La nature dans la Ligne rouge, filmée dans toute sa beauté et sa majesté.