Archive | David Cronenberg RSS feed for this section

David Cronenberg

17 Avr

David Cronenberg

David Cronenberg est un réalisateur canadien, né le 15 mars 1943 à Toronto (Ontario, Canada). Il est le père du réalisateur Brandon Cronenberg.

Ses genres de prédilection sont l’horreur, le fantastique et la science-fiction. Son cinéma, influencé par la psychanalyse, sonde les névroses et les phobies de la société occidentale, laissant libre cours au déchaînement de pulsions refoulées. Ses deux thèmes récurrents sont le double et la métamorphose. Sa vision du corps humain martyrisé, mutilé et dégradé peut rappeler la peinture de Francis Bacon. Ses films, caractérisés par une grande maîtrise technique et un univers à la fois ultra-violent et cérébral, ouvrent la voie à de nombreuses lectures sur le conditionnement, le mal et l’aliénation.

Également acteur, Cronenberg n’hésite pas à jouer dans certains films quand on fait appel à lui. Ainsi, on le voit apparaître dans son propre film La Mouche, mais aussi entre autres dans Cabal (Nightbreed de Clive Barker), Prête à tout, Mesure d’urgence et plus récemment Jason X. Par ailleurs et par pure admiration pour la série, il fait une apparition remarquée dans deux épisodes de la saison 3 de Alias. Il apparaît aussi dans Crash en mort accidenté de la route.

Source : Wikipédia

eXistenZ

15 Avr

Sans doute un film à prendre au second degré car en effet, visuellement, eXistenZ fait très « série B » et présente une esthétique plutôt moche, c’est le moins que l’on puisse dire. En premier lieu, on croit voir un petit film sans grand intérêt, mais l’air de rien, au fur et à mesure que l’on avance, on est captivé par l’intrigue. eXistenZ est une référence dans le genre de films mêlant la réalité et le virtuel jusqu’à la confusion, livrant ainsi une réflexion intéressante sur les différents niveaux de conscience et sur tout ce qui touche au virtuel, à l’imaginaire, au rêve ou à la fiction, à ranger donc entre Matrix et Inception. Le film peut aussi porter à réfléchir sur le thème du jeu vidéo et de son aspect addictif ainsi que sur la volonté de vivre une autre vie, mais cette oeuvre a aussi la qualité d’être tout simplement divertissante et de ne pas trop se prendre au sérieux. Le monde créé par Cronenberg est plutôt inquiétant et ne fait pas vraiment rêver. En effet,  ses thèmes de prédilection sont abordés; corps mutilés, créatures génétiquement modifiées et fusion entre l’organique et le technologique, donnant donc lieu à des images parfois gores et souvent dégoûtantes. Cependant, quoique très répugnant, eXistenZ peut parfois se révéler étrangement sensuel. Original et sans prétention, à voir sans se prendre la tête.

Ted (Jude Law) brandit une arme étrange en compagnie de sa "compagne de jeu", Allegra (Jennifer Jason Leigh).